Le chant des colibris, un appel à l’action !

“Le chant des colibris” nous invite à nous rencontrer !

Un colibri, outre le petit oiseau mignon que l’on connaît, est quelqu’un qui fait sa part pour améliorer l’état du monde.

Pierre Rabhi, le fondateur du mouvement Colibri raconte :

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : “Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! ”

Et le colibri lui répondit : “Je le sais, mais je fais ma part.”

A tous les sceptiques qui nous disent que ramasser un sac plastique sur la plage ne changera rien, nous pouvons leur opposer qu’une action ne change effectivement pas grand chose mais que si chacun faisait sa part, tout pourrait changer. Vous connaissez l’histoire de ce néerlandais qui a nettoyé la rivière près de chez lui ? Être fataliste c’est être dans la servitude volontaire. Nous, consommateurs et citoyens, avons les pouvoirs de voter et de consommer, donc d’influencer et de choisir, de refuser et d’orienter. Nous avons également la liberté de nous réunir, d’initier des projets, de montrer la voie, de trouver des alternatives.

“Le chant des colibris”

Le mouvement a pour missions d’ “inspirer, relier et soutenir les citoyens qui font le choix d’un autre mode de vie” via des événements, un magazine, Kaizen, des films (Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent, Solutions Locales pour un Désordre Global, de Coline Serreau, …), une collection de livre, Domaine du possible, des campagnes, …

Cette année, le mouvement s’associe avec des artistes et des organismes pour lancer “Le chant des colibris”. Dans 6 villes de France, une journée sera dédiée aux conférences, à l’échange, la discussion, l’engagement, l’expérimentation via des ateliers et concerts, pour découvrir ou aller plus loin dans les changements initiés.

En attendant de participer à cet événement, le mouvement lance un appel : un appel à l’engagement citoyen, que vous pouvez lire sur leur site.

La tournée du mouvement :

  • Bordeaux – 25/03
  • Paris – 08/04
  • Nantes – 29/04
  • Marseille – 13/05
  • Strasbourg – 27/05
  • Toulouse – 10/06

Et en attendant ces journées, bougeons-nous le popotin, encore et toujours, parce que

“[…] personne n’a traversé les océans, aboli l’esclavage, trouvé des traitements à des maladies, en se répétant que rien ne changera jamais.”

(Visited 88 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *