Lectures de hippie.. #2

Il y a quelques mois j’abordais mes lectures des livres zéro déchet, de cuisine, de beauté que j’aime beaucoup, cette fois-ci on va parler littérature et bédé féminines et féministes !

Ce n’est pas la couverture française mais celle-ci est belle ! Et on voit la magnifique auteure !

Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie : Ifimelu, étudiante nigériane  débarque aux États-Unis pour poursuivre ses études. Elle va se confronter au racisme, au machisme, à la double culture, à la difficulté de commencer une vie dans un nouveau pays. «En descendant de l’avion à Lagos, j’ai eu l’impression d’avoir cessé d’être noire.» Americanah, c’est aussi l’histoire d’un amour aussi beau que loupé dans ses rendez-vous !

Et l’auteure enfin.. l’auteure ! Elle est l’une des figures du féminisme aujourd’hui, passionnante, intelligente, engagée, à lire absolument 🙂 Extrait de son manifeste “Nous sommes tous des féministes” : «Partout dans le monde, la question du genre est cruciale. Alors j’aimerais aujourd’hui que nous nous mettions à rêver à un monde différent et à le préparer. Un monde plus équitable. Un monde où les hommes et les femmes seront plus heureux et plus honnêtes envers eux-mêmes. Et voici le point de départ : nous devons élever nos filles autrement. Nous devons élever nos fils autrement.»

 

couverture du livre L'Art de la joie

L’art de la joie de Goliarda Sapienza : fresque romanesque qui s’étend sur 7 décennies et quelques 600 pages où l’on suit Modesta, héroïne ultra libre, anarchiste, bisexuelle, dans une Sicile et une Italie du siècle dernier. Elle ne laisse rien et surtout personne se mettre en travers de cette liberté ! On vit avec elle la pauvreté, le poids de la religion, la bourgeoisie, la guerre, la faim mais aussi la maternité, l’amour, le meurtre…

Le roman est paru à titre posthume, plus de 20 après son écriture… L’auteure n’a pas su que son récit avait finalement été lu, et adoré !

Un bel article sur Télérama pour aller un peu plus loin, et pour aller encore plus

loin, “Goliarda Sapienza, telle que je l’ai connue” écrit par son dernier amour Angelo Maria Pellegrino, qui s’est battu pour que ses œuvres soient reconnues.

On ne peut donner à personne sa propre expérience. Chacun doit se composer la sienne, avec les années, en se trompant et en s’arrêtant, en revenant en arrière et en reprenant le chemin”

 

Commando Culotte de Mirion Malle : une bédé qui décortique la pop culture et l’analyse sous l’angle du genre et du féminisme. Elle parle de slut shaming, de culture du viol, de films de génération et de série avec un tout petit peu de succès genre GOT ou Six feat under 🙂 Hyper intéressant pour regarder nos films d’adolescence ou les séries qu’on aime sous un angle différent, et hyper efficace pour aiguiser notre œil et notre esprit critique !

Mirion Malle est une artiste avec “un tout petit peu” de plomb dans le ciboulot ! Féministe et dessinatrice, elle associe les 2 pour nous ouvrir les yeux et livrer son analyse pertinente sur les questions qu’elle soulève !

Pour la suivre : Facebook Instagram Tumblr Twitter

 

Femmes, la guerre la plus longue, le hors série de décembre-janvier du Monde Diplomatique.

Le magazine aborde le corps féminin, le genre, le féminisme avec des articles et nous offre également des cartographies pour avoir une représentation macro de la place de la femme dans le monde, mais aussi des extraits de bédé. Plusieurs pays, plusieurs courants, le féminisme sous plusieurs coutures, ce numéro nous aide à y voir plus clair et à en savoir plus sur le chemin parcouru et à parcourir !

 

Ainsi soit Benoîte Groult

 

Ainsi soit Benoîte Groult de Catel : Catel fait des romans biographiques ! Elle a croqué Olympe de Gouges, Joséphine Baker et Kiki de Montparnasse et nous livre ici un portrait intimiste de Benoîte Groult, avec qui elle se lie d’amitié. Nous suivons cette auteure et figure majeure du féminisme français et oscillons entre sa jeunesse, ses combats, ses amours, la Bretagne et la découvrons sous un nouvel angle.

Virginia Woolf disait que l’histoire de la résistance des hommes à l’émancipation des femmes est encore plus instructive que l’histoire de l’émancipation des femmes”

 

 

 

Du côté des petites filles d’Elena Gianini Belotti à qui j’avais consacré un article à lire ici. Ce livre parle de l’influence des conditionnements sociaux sur la formation du rôle féminin dans la petite enfance. Absolument passionnant !

 

 

 

Syngué Sabour d’Atiq Rahimi : le prix Goncourt 2008 est véritablement un récit que l’on ne peut pas lâcher… Une femme veille son mari blessé et dans le coma dans Kaboul en guerre. Depuis 3 semaines elle le maintient en vie, lui a qui elle a été mariée de force, lui qui ne l’écoute jamais, qui l’écrase, qui la violente. Lui a qui elle n’a jamais pu parler. Elle en fait sa syngué sabour, sa pierre de patience à qui on se confie jusqu’à ce qu’elle explose. Elle lui confie alors tout, sans tabou, d’une traite, elle qui n’a jamais pu s’exprimer… C’est magnifique et violent, poétique et dur, il se lit en une traite.

«Cette pierre que tu poses devant toi… devant laquelle tu te lamentes sur tous tes malheurs, toutes tes misères… à qui tu confies tout ce que tu as sur le coeur et que tu n’oses pas révéler aux autres… Tu lui parles, tu lui parles. Et la pierre t’écoute, éponge tous tes mots, tes secrets, jusqu’à ce qu’un beau jour elle éclate. Elle tombe en miettes. Et ce jour-là, tu es délivré de toutes tes souffrances, de toutes tes peines… Comment appelle-t-on cette pierre ? »

Not that kinf of girl de Léna Dunham : je ne me souviens plus bien de ce qu’elle dit dans le livre et me souviens avoir été un peu déçue par celle que je mets clairement sur piédestal et avec qui j’aimerais bien être copine voire avoir son cerveau (parce qu’elle est carrément brillante) mais je me souviens que j’avais quand même passé un bon moment.. On va dire que ce livre est pour les groupies de Léna Dunham, qu’il ne change aps ta vie mais que si tu la commences (genre tu viens de aprtir de chez tes parents et découvrir la vie), il va pouvoir t’aider puisqu’elle est passée par pas mal de situations foireuses que tu peux carrément t’éviter.. pour passer par d’autres 😀

Sa série cœur cœur d’amour : Girls

Pour la suivre : Instagram Facebook Twitter

(Visited 69 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *